Accueil Actualités Revue de presse du 24 Août 2022

Revue de presse du 24 Août 2022

Par ikfini@ikfini.sn

Les quotidiens se sont préoccupés de la constitution du prochain gouvernement dans leur édition de ce mercredi.

 

‘’Il faut un Premier ministre rassembleur et conciliant, qui écoute à la fois l’opposition et la majorité présidentielle’’, affirme un analyste politique dans une interview publiée par L’info.

 

‘’Voilà presque un mois que le Sénégal est suspendu à la formation d’un nouveau gouvernement (…) En raison des calculs politiciens, le président de la République laisse le pays sans gouvernement (…) depuis le Conseil des ministres du 3 août’’, lit-on dans EnQuête.

 

WalfQuotidien relève les ‘’lenteurs de la formation du gouvernement’’. ‘’L’activité gouvernementale est en mode ralenti. Les retards dans la nomination d’un Premier ministre et la formation d’un nouveau gouvernement ont figé le pays. Le Conseil des ministres ne s’est pas tenu depuis quinze jours’’, écrit-il.

 

‘’Dans son exercice favori de politique politicienne et de manœuvres partisanes, plutôt que de nommer un Premier ministre et remettre le pays bien vite au travail, il dit attendre l’installation de ses députés’’ pour s’y atteler, commente Le Témoin Quotidien.

 

‘’Autant dire qu’il est devenu un otage de son parti. Lui dont on disait qu’il était le maître du jeu’’, ajoute-t-il.

 

Les quotidiens évoquent d’autres sujets politiques.

 

‘’Le président Macky Sall, maître du jeu politique depuis une dizaine d’années, est-il en train de perdre (…) la main ?’’ se demande Sud Quotidien.

 

Selon le journal, Macky Sall est confronté à ‘’une perte de vitesse discontinue’’.

 

‘’Négociation ou affrontement ?’’ s’interroge Kritik’, concernant la collaboration des députés de l’opposition avec ceux de la majorité présidentielle.

 

‘’Assemblée nationale : une majorité fragile face à une opposition fébrile’’, note le journal. Il ajoute, en citant un analyste politique, que ‘’la maigre majorité ne pourra plus faire certaines réformes majeures sans négocier’’ avec les députés de l’opposition, ‘’car il faut une majorité qualifiée aux trois cinquièmes de l’hémicycle pour faire passer des lois organiques ou modifier la Constitution’’.

 

Babacar Ba, le président du Forum du justiciable, une association de juristes sénégalais, déclare que ‘’la justice doit être assez courageuse pour vider le dossier Adji Sarr-Ousmane Sonko’’.

 

Le maire de Ziguinchor (sud) est placé sous contrôle judiciaire depuis presque un an et demi, à la suite des accusations de viol portées sur lui par Adji Sarr, une employée d’un salon de massage.

 

‘’Nous invitons le doyen des juges d’instruction à un traitement (…) rapide de ce dossier’’, a dit Babacar Ba à Vox Populi.

 

‘’Pour rien au monde, il ne va tendre la main à l’opposition. Pour lui, c’est synonyme de faiblesse’’, affirme un journaliste politique interrogé par Source A sur la concertation de Macky Sall avec les nouveaux députés de la majorité présidentielle.

 

Selon Vox Populi, l’ancien ministre Karim Wade, en exil au Qatar depuis six ans, a demandé aux militants du PDS d’‘’animer les bases’’ de leur parti politique en vue de sa candidature à la prochaine élection présidentielle.

 

M. Wade, condamné à purger six ans de prison pour des faits d’enrichissement illicite et à payer une amende de 138 milliards de francs CFA, s’est entretenu avec les nouveaux députés du PDS, affirme Vox Populi.

 

Grâce à Macky Sall, la grève annoncée par les contrôleurs aériens de l’ASECNA n’aura pas lieu, selon L’As.

 

Ces travailleurs de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar ‘’ont fait machine arrière à la suite de l’implication du président Macky Sall, qui travaille à ce que des solutions pérennes soit trouvées aux revendications des contrôleurs aériens’’, lit-on dans le même journal.

 

Tribune relève ‘’la légèreté des sanctions’’ prises contre les auteurs de délits routiers.

 

Au courant de ce mois, 16 personnes ont trouvé la mort en dix-sept jours, dans des accidents de la route causés notamment par l’‘’indiscipline’’ de certains conducteurs, selon le journal. Le Quotidien s’est surtout intéressé à la ‘’reconstruction’’ de l’hôpital Aristide-Le-Dantec, qui suscite une vive controverse.

 

‘’Les projets de reconstruction de l’hôpital Aristide-Le-Dantec et les montages financiers ont été aussi nombreux que variés. De 2000 à 2022, ce fut un long processus’’, rappelle-t-il.

 

L’Observateur est allé s’enquérir de la qualité des services des hôpitaux Maguette-Lô et Abdoul-Aziz-Sy, où des incendies ont coûté la vie à plusieurs personnes. Il s’est également intéressé à l’hôpital Amadou-Sakhir-Mbaye, où une femme enceinte est décédée à cause d’une négligence du personnel médical.

 

‘’Dans ces structures, les agents de santé ont-ils appris quelque chose des drames ?’’ s’interroge le journal.

 

Selon Le Soleil, la production céréalière sénégalaise devrait atteindre ‘’la barre symbolique de 4 millions de tonnes’’ à la fin de l’hivernage, une estimation avancée par le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Moussa Baldé.

Plus d'infos

Senactu.sn est un site d’informations générales sur l’actualité au Sénégal.

Il se veut d’être un site de référence dans la presse en ligne. Les internautes pourront s’informer en vrai et à temps dans les secteurs de l’économie, de la politique, de la santé, des sports, de la culture etc ….

 

338275074

contact@senactu.sn

politique

Dernières infos

@2022 – Senactu.sn – All Right Reserved.